Liens d'accessibilité

La primaire du Michigan, nouvelle étape de la campagne à la présidentielle de novembre 2008


L’ex-gouverneur du Massachusetts Mitt Romney a remporté cette primaire, un succès qui modifie la campagne dans le camp républicain, à quelques jours des primaires de Caroline du Sud. « Ce soir marque le début d'un retour, un retour pour l'Amérique », a lancé M. Romney.

Le richissime homme d'affaires mormon, qui devance donc le sénateur de l’Arizona John McCain et l’ancien gouverneur de l’Arkansas Mike Huckabee, a promis de lutter pour une relance de l’économie dans cet état du Midwest, très éprouvé par la crise de l’industrie automobile. Quelques 150.000 emplois ont disparu dans le Michigan ces dix dernières années, et le taux de chômage dépasse les 7 %, nettement au-dessus de la moyenne nationale.

M. Romney a probablement bénéficié du fait qu’il est né dans le Michigan et que son père était gouverneur de l’État durant les années 1960. Mais cet avantage pourrait s’estomper dans les primaires à venir. En tout cas, après sa défaite dans l'Iowa et le New Hampshire, cette victoire dans le Michigan relance les ambitions présidentielles de M. Romney.

A noter que pour l’instant, aucun favori n’émerge côté républicain. Mike Huckabee a remporté le caucus de l’Iowa, John McCain la primaire New Hampshire et Mitt Romney celle du Michigan. Quant à l’ex-maire de New York, Rudolph Giuliani, ancien favori au niveau national, il est à la traîne, surtout parce qu’il a décidé de concentrer tous ses efforts sur la Floride, état très peuplé où les primaires sont prévues dans deux semaines.

Par ailleurs, l’incertitude plane sur la participation des démocrates du Nevada au caucus prévu samedi dans cet État. Le vote ne comptera pas officiellement, puisque la direction du parti démocrate a décidé de ne pas tenir compte du résultat de la consultation, en raison d’un différend avec les responsables démocrates locaux sur la date de son organisation. De surcroît, samedi marque le premier jour d'un week-end prolongé, lundi étant férié aux États-Unis en l’honneur de l’anniversaire de la naissance du célèbre leader des droits civiques, le pasteur Martin Luther King.

Mardi soir, dans le camp démocrate, Hillary Clinton et le sénateur de l’Illinois Barack Obama ont participé à un débat à Las Vegas en compagnie de l'ancien sénateur de Caroline du Nord, John Edwards. L’ancienne première dame et M. Obama en ont profité pour mettre fin au vif débat sur les droits civiques qui les a opposés, la semaine passée.

Mme Clinton, qui espère être la première femme jamais élue à la présidence, et Obama, qui lui souhaite devenir le premier représentant afro-américain à la Maison- Blanche, s’étaient livrés à des accusations réciproques, à propos du rôle de Martin Luther King dans l'adoption, en 1964, de la loi sur les droits civiques, sous la présidence de Lyndon Johnson.

XS
SM
MD
LG