Liens d'accessibilité

Mauritanie : la piste terroriste privilégiée dans l’attaque contre les touristes français


Les autorités mauritaniennes imputent à des membres d’un groupe lié à la Branche d’al-Qaida au Maghreb islamique la responsabilité du meurtre, lundi, de quatre touristes français à Aleg. Un homme grièvement blessé a survécu à l’attaque, mais y a perdu ses deux enfants ainsi qu’un ami de la famille.

Les victimes, qui traversaient le pays pour se rendre au Burkina Faso, s’étaient arrêtées en bordure de route pour un pique-nique lorsqu’elles ont été agressées par trois hommes coiffés de chèches et munis d’armes automatiques. Les assaillants auraient réclamé de l’argent aux cinq hommes, mais ont tiré une rafale avant de prendre la fuite. Les trois principaux suspects de cette attaque avaient été précédemment arrêtés pour activités terroristes, puis relâchés, affirment des sources judiciaires mauritaniennes. Ils ont franchi la frontière pour se rendre au Sénégal voisin, indique-t-on à Nouakchott.

L’enquête avance très rapidement, explique notre correspondant Ahmed Salem Boukhary qui souligne l’attaque de lundi est un coup dur pour le tourisme mauritanien. Actuellement en plein essor, ce secteur fait vivre de nombreux Mauritaniens, a indiqué notre correspondant.

XS
SM
MD
LG