Liens d'accessibilité

RDC : les populations du Nord-Kivu dans la tourmente malgré l'appel de Ban Ki-moon


Le secrétaire général de l’ONU, Ban ki-moon, a exprimé ses préoccupations au sujet des conséquences humanitaires des affrontements entre les troupes gouvernementales de la RDC et les insurgés du général déchu Laurent Nkunda, dans la province du Nord-Kivu. Il appelé les dissidents à déposer les armes.

Une certaine accalmie s'observe, même si des accrochages sont signalés sur différents fronts, dans le Masisi et le Rutshuru, a indiqué Sylvie van den Wildenberg, porte-parole de la Mission de l’ONU en RDC (MONUC). Mme Wildenberg a expliqué que les hommes de Nkunda ont repris aux troupes gouvernementales des positions dont ils avaient été précédemment chassés.

« Nous n’enregistrons absolument aucun recul de la part des dissidents, ni aucune volonté, malheureusement ,de répondre à l’appel d'urgence lancé par Ban kin-moon de déposer les armes », a-t-elle dit. La porte-parole de la MONUC a fait état d’une « chose extrêmement préoccupante : ce sont les mouvements des déplacés, énormes et très rapides, qui continuent d’être signalés dans la province, parfois sur base de simples rumeurs. »

XS
SM
MD
LG