Liens d'accessibilité

La secrétaire d’Etat promet l’appui des Etats-Unis à la stabilisation des Grands Lacs


La secrétaire d’Etat américaine Condoleezza Rice a pris part, mercredi, à Addis Abeba, aux discussions des chefs d’Etat et de représentants des pays de la Tripartite Plus, un groupe formé par les Etats-Unis et visant à encourager le dialogue et la coopération dans la région des Grands Lacs. Les présidents du Rwanda, du Burundi et de l’Ouganda, ainsi que les ministres de l’Intérieur et des Affaires étrangères de la RDC ont participé aux concertations d’Addis Abeba. Celles-ci ont abouti à un consensus sur la stratégie à suivre pour rétablir la paix dans la région des Grands Lacs.

« Tout le monde est d’accord que le renforcement des forces de sécurité de la RDC est la condition préalable à une solution à long terme des problèmes du Congo et de la région des Grands Lacs », a déclaré Condoleezza Rice après les discussions. Selon la secrétaire d’Etat américaine, les participants à la réunion d’Addis Abeba « ont promis de ne pas accorder asile aux forces négatives, les groupes armés et milices illégales, facteurs de déstabilisation. »

Le chef de la diplomatie de la RDC, Antipas Mbusa Nyamwisi, s’est félicité des engagements pris à Addis Abeba. Les rebelles rwandais des FDLR, les forces de Nkunda et tous les autres groupes armés « sont à bannir de la région », a-t-il déclaré. Les Etats-Unis vont mettre en place un programme urgent pour former l’armée congolaise, a expliqué M. Mbusa Nyamwisi, en ajoutant qu’entre-temps, son pays compte sur l’appui de la Mission de l’Onu (Monuc) dans sa campagne contre les groupes armés. Une réunion aura lieu le 16 décembre « au niveau élevé des envoyés spéciaux, à Goma, pour évaluer et voir comment le monitoring sera fait régulièrement », a annoncé le chef de la diplomatie congolaise.

Pendant son séjour à Addis Abeba, la secrétaire d’Etat Condoleezza Rice a également discuté du conflit en Somalie avec le Premier ministre éthiopien Meles Zenawi et son homologue somalien Nur Hassan Hussein. Mme Rice a fait savoir qu’elle compte mener campagne en faveur de la création d’une force de paix internationale musclée pour la Somalie.

XS
SM
MD
LG