Liens d'accessibilité

Cameroun : l’attaque de Bakassi serait un règlement de comptes


La presse privée et l’opinion publique camerounaises mettent hors de cause le Nigeria dans l’attaque du mois dernier contre les troupes camerounaises dans la péninsule de Bakassi, une attaque qui a avait coûté la vie à 21 soldats camerounais. Les soupçons s’orientent maintenant vers un règlement de comptes entre soldats camerounais. Divers journaux privés soutiennent cette thèse. Les députés camerounais s’apprêtent à interpeler le ministre camerounais de la Défense, René Zé Meka, rapporte notre correspondant Jean-Claude Mbédé.

Notre correspondant revient également sur le séjour du chef de la diplomatie nigériane à Yaoundé. Alhadji Tijjani Yahaya Kaura a présenté ses condoléances au peuple camerounais pour les victimes de l’attaque contre Bakassi et nié, une fois de plus, toute implication de son pays dans l'incident. M. Kaura a, en outre, réitéré la volonté d’Abuja de respecter l’arrêt de la Cour internationale de justice et l’Accord de Greentree relatifs à la rétrocession de Bakassi au cameroun, désavouant ainsi le Sénat nigérian, qui avait récemment émis des reverses concernant cette rétrocession, explique Jean-Claude Mbédé.

XS
SM
MD
LG