Liens d'accessibilité

Bakassi: le Sénat nigérian jette un pavé dans la mare


Le Sénat nigérian vient de demander au président Umaru Musa Yar’Adua de suspendre le processus de transfert de la péninsule de Bakassi au Cameroun. Dans une motion parrainée par 21 sénateurs et adoptée jeudi, les sénateurs reprochent au président Olusegun Obasanjo d’avoir pris une décision solitaire en son temps, en violation de la constitution nigériane. De ce fait, ils souhaitent faire valoir leur droit de regard sur cette affaire.

La motion prend également acte des incidents survenus le 12 novembre à Bakassi, au cours desquels 21 soldats camerounais ont trouvé la mort le 12 novembre. Les autorités nigérianes ont rejeté la responsabilité de cette affaire sur des activistes, et ces derniers ont, à leur tour, pointé un doigt accusateur en direction des forces armées nigérianes.

La position du Sénat nigérian étonne tout le monde, explique le professeur Tundonu Amosu, vice-recteur de l'université de Lagos. Faisant remarquer que l'ancien président nigérian Olusegun Obasanjo avait signé un accord rétrocédant Bakassi au Cameroun, le professeur Amosu a dit que les sénateurs nigérians doivent consulter le droit international avant de prendre position par rapport à ce dossier.

XS
SM
MD
LG