Liens d'accessibilité

Cameroun : Yaoundé condamne l’attaque contre Bakassi


Le gouvernement camerounais a condamné, mardi, l’attaque sanglante du 12 novembre 2007 dans la péninsule de Bakassi ; attaque qui a fait 21 morts dans les rangs de l’armée camerounaise stationnée dans ce territoire depuis sa restitution par le Nigeria en août 2006. Dans son communiqué, le gouvernement camerounais qualifie l’attaque de « barbare » et l’attribue à « un groupe d’individus sans attributs militaires apparents. » Cette attaque vient « détériorer le climat de sérénité qui règne sur la péninsule depuis le début du retrait des forces nigérianes en application de l’accord de Greentree », souligne le communiqué gouvernemental.

Richard Tuna, directeur de publication du journal Repères, contacté à Yaoundé, a indiqué que les assaillants n’ont pas été identifiés, certaines sources parlant de pirates, tandis que d’autres estiment qu’il pourrait s’agir de rebelles nigérians. L’armée nigériane se dit disposée à aider le Cameroun à mener l’enquête pour faire la lumière sur l’origine des assaillants, a indiqué M. Tuna.

XS
SM
MD
LG