Liens d'accessibilité

Cameroun: 21 soldats tués à Bakassi par des assaillants non identifiés


21 soldats camerounais ont été tués et 10 autres blessés lundi, dans la péninsule de Bakassi, près de la frontière nigériane, par des assaillants non identifiés, ont annoncé les autorités camerounaises hier, en précisant qu’une dizaine d’assaillants ont été abattus. Ces derniers ont profité « des facilités de navigation maritime (…) offertes pour permettre aux opérateurs économiques et aux habitants de vaquer librement à leurs occupations » pour lancer leur attaque, indique un communiqué du secrétaire général de la présidence camerounaise, Laurent Esso, repris par les médias camerounais.

Selon notre confrère David Nouwou du journal camerounais La Nouvelle Expression, les soldats camerounais ont été surpris dans leur caserne, alors qu’ils étaient au repos. Des responsables militaires nigérians et camerounais pensent que des rebelles ou des militants nigérians pourraient être à l’origine de l’attaque.

Rétrocédée par le Nigeria au Cameroun suite à un arrêt de la Cour internationale de justice, la péninsule de Bakassi recèlerait d’importantes ressources pétrolières et halieutiques. Certains habitants nigérians avaient dénoncé la décision de la Cour et promis de tout mettre en œuvre contre ce qui est, selon eux, un abandon de leur région par les autorités nigérianes.

XS
SM
MD
LG