Liens d'accessibilité

Niger : le MNJ déclare une guerre sans merci contre le gouvernement


Le Mouvement des nigériens pour la justice (MNJ), la rébellion touareg au Niger, dit avoir attaqué, vendredi matin, une colonne de l’armée en route pour Arlit. Ce mouvement explique que l’embuscade s’inscrit dans une logique de lutte sans merci contre le pouvoir central. Selon le docteur Ahmed Tangana, porte-parole du MNJ, le bilan de l’attaque est de 12 militaires tués, plusieurs autres blessés et quatre prisonniers. Le MNJ reprend ainsi les hostilités après la trêve qu’il avait observée durant la période du mois du ramadan, a indiqué le porte-parole.

« Ce gouvernement préfère utiliser la méthode forte; il nous considère comme des bandits, et nous aussi nous les considérons aussi, aujourd’hui, nous pensons que nous n’avons pas un gouvernement en face de nous, nous avons des bandits au gouvernement », a déclaré le docteur Tangana. Le MNJ fera tout pour les mettre hors d’état de nuire, a-t-il dit, soulignant que l’attaque de vendredi signale une grande offensive de son mouvement. Le docteur Tangana a mis en garde les Nigériens contre les voyages sur les principaux axes du nord du pays. Ces routes deviendront dangereuses du fait de l’intensification des activités du MNJ, a-t-il précisé.

XS
SM
MD
LG