Liens d'accessibilité

Tchad : les prévenus de l’affaire Arche de Zoé transférés à N’Djaména


Les 16 Européens détenus à Abéché en rapport avec l’affaire Arche de Zoé ont été transférés vendredi à N’Djaména. Ils sont accusés d’avoir tenté d’acheminer 103 enfants de l’Est du Tchad vers la France. Le ministre tchadien de la Justice, Albert Payimi Padaké, a indiqué que la Cour suprême tchadienne a rendu un arrêt ordonnant le transfèrement des prévenus. Invoquant des problèmes de manque de moyens et de personnel, le procureur d’Abéché avait demandé à la Cour de le dessaisir de l’Affaire, a expliqué le ministre. Interrogé sur la possibilité qu’un accord politique intervienne entre la France et le Tchad au sujet de cette affaire, M. Padaké a assuré que le dossier est aux mains du juge instructeur.

Jeudi, le président tchadien Idriss Déby Itno s’est prononcé en faveur de la libération de deux journalistes français et de sept hôtesses espagnoles arrêtés dans le cadre de cette affaire.

XS
SM
MD
LG