Liens d'accessibilité

Tchad : nombre d’enfants de l’affaire Arche de Zoé ont de la famille


La plupart des enfants que l’association française l’Arche de Zoé tentait de transporter en France à partir d’Abéché dans l’est du Tchad ont de la famille. C’est ce qui ressort des conclusions de l’Unicef, du Haut commissariat de l’Onu pour les réfugiés et du Comité international de la Croix-Rouge. Ces organisations précisent que la plupart de ces 103 enfants venaient d’un milieu familial où au moins un adulte jouait le rôle de parent. Elles indiquent en outre que la plupart de ces enfants sont originaires de la région frontalière entre le Tchad et le Darfour.

D’après le HCR, les organisations d’aide et les autorités locales se rendent maintenant dans les villages de cette région, à la recherche des parents de ces enfants, pour que ces derniers retrouvent leur famille. Inah Kaloga, chargée de la communication du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) au Tchad, précise que ces enfants, 21 filles et 82 garçons, âgés de un à dix ans, sont logés à l’orphelinat d’Abéché.

XS
SM
MD
LG