Liens d'accessibilité

Incendies en Californie : des évacuations massives et près d'un milliard de dollars de dégâts


Les flammes ont déjà détruit près de 1 500 structures. Selon le gouverneur de l’état, l’ancien acteur Arnold Schwarzenegger, près de 68 000 maisons sont toujours menacées. Mardi, le président Bush a offert une aide fédérale aux sept comtés affectés par les feux tout en exprimant sa sympathie aux victimes.

«Tout le monde à travers le pays se préoccupe des familles qui ont perdu leurs maisons, et de celles, nombreuses, qui ont été évacuées de leurs foyers. Nous prions pour les sinistrés, nous pensons à eux et nous leur envoyons également l’aide du gouvernement fédéral», a déclaré Monsieur Bush.

La région de San Diego, dans le Sud de la Californie, est la plus affectée. Des unités de la Garde nationale sont déployées pour faciliter les évacuations, tandis que plus de 6 000 pompiers continuent de lutter contre les flammes.

Le ministère de la Défense a envoyé sur place des avions-citernes capables de déverser de l’eau et des produits ignifuges sur les incendies. Mais les rafales des vents de Santa Ana, des vents secs qui atteignent jusqu’à 100 km/h, entravent toujours la lutte contre les flammes dans de nombreux secteurs.

Le secrétaire à la sécurité intérieure Michael Chertoff s’est rendu mardi en Californie. «Nous envoyons des lits de camp, couvertures et autres équipements dans le secteur de San Diego afin de pouvoir parer à tout besoin d’abris supplémentaires. Nous avons également commencé à déployer des appareils prêts à décoller dès que nous pourrons nous attaquer aux flammes, une fois que les vents auront diminué», a dit M. Chertoff.

Selon la porte-parole de la Maison Blanche Dana Perino, le gouvernement fédéral a tiré plusieurs leçons de la crise suscitée par l’ouragan Katrina, qui a dévasté la Nouvelle-Orléans en 2005, notamment la nécessité d’améliorer les communications entre le gouvernement fédéral et les collectivités locales.

Les personnes évacuées de leurs foyers se sont réfugiées dans des stades, des centres communautaires ou encore des écoles. A San Diego, le maire Jerry Sanders a demandé aux habitants des quartiers indemnes de ne pas bloquer les artères, afin que les secouristes, tout comme les déplacés, puissent circuler. Les autorités ont également appelé la population à respecter les consignes d’évacuation, certains habitants ayant refusé de quitter leurs demeures pour tenter eux-mêmes de les sauver des flammes.

Ici à Washington, un responsable de la Fema, l’agence fédérale pour les situations d'urgence, a souligné que de nombreuses aides seraient mises à la disposition des déplacés tout comme des autorités locales. Mis à part l’assistance immédiate - abris et ravitaillement - une aide à la reconstruction sera disponible, a noté James Kaplan, porte-parole de la Fema.

«Cela signifie que les communautés locales qui ont besoin de remplacer leurs infrastructures ou des bâtiments ou des matériaux, conformément à la loi, et qui ne peuvent pas le faire en utilisant leurs ressources locales, pourront rechercher l’aide de la Fema et du gouvernement fédéral en ce sens. Les individus peuvent s’inscrire au téléphone ou sur Internet ou encore dans les centres mobiles d’enregistrement que nous allons installer en Californie», a affirmé M. Kaplan. Les Californiens dont la police d’assurance ne couvre pas les besoins ou qui ne sont pas assurés, seront susceptibles de recevoir une assistance de la Fema et des aides fédérales, a-t-il ajouté.

XS
SM
MD
LG