Liens d'accessibilité

La lutte contre l’extrémisme en Irak


<!-- IMAGE -->

Le président George W. Bush dit que l’objectif des Etats-Unis en Irak est d’aider ce pays à pouvoir s’autogouverner et à devenir un allié dans la lutte contre les extrémistes. Les succès remportés contre le groupe terroriste al-Qaida dans la province d’al-Anbar ont aidé à renforcer la sécurité des Etats-Unis, a affirmé M. Bush. « Je vous rappelle que des gens fidèles à Oussama Bin Laden en Irak voulaient faire de la province d’Anbar un refuge d’où ils lanceraient de nouvelles attaques contre les Etats-Unis. Et l’un des grands succès accomplis dans ce conflit a non seulement été la libération de 25 millions d’Irakiens du joug d’un tyran brutal, mais aussi l’assurance que la province d’Anbar ne constitue pas un sanctuaire pour les partisans d’Oussama Bin Laden », a souligné le président américain.

En fin de compte, dit le président Bush, le meilleur moyen de vaincre de tels extrémistes est d’offrir une meilleure idéologie, fondée sur la liberté. « Si vous êtes convaincus que la liberté est un principe universel, alors vous n’avez pas été étonnés de voir 12 millions d’Irakiens se rendre aux urnes. Ils se sont dits : on nous a donné l’opportunité d’exprimer nos souhaits en tant qu’individus. Et les Irakiens se sont rendus aux urnes », a fait remarquer le chef de l’exécutif américain.

La lutte idéologique de notre ère, a souligné M. Bush, est tout aussi intense que l’a été la lutte contre le fascisme et le communisme au cours du siècle dernier. « Quand mon père avait 18 ans, il s’était enrôlé pour lutter contre les Japonais qui étaient les ennemis jurés des Etats-Unis d’Amérique. Des milliers de personnes ont péri dans ce conflit. Les Japonais ont attaqué l’Amérique - en fait, la dernière fois que nous avons été attaqués, avant les attentats du 11 septembre 2001, c’était à Pearl Harbor. Et 60 ans plus tard, je me retrouve assis avec le Premier ministre du Japon, pour parler de la paix, des moyens d’aider les jeunes démocraties à s’épanouir malgré cette lutte idéologique ; tous les deux, étant parfaitement conscients du fait que la défaite de l’extrémisme liée à une ténébreuse idéologie fait place à la liberté, à la lumière de la liberté. Et c’est la chose extraordinaire qui s’est produite quand le Japon a changé sa forme de gouvernement », a souligné le chef de l’exécutif américain.

Pour le président Bush, la liberté est capable de transformer. « Notre ennemi d’hier est à notre table pour parler de paix. La même chose est en train de se produire au Moyen-Orient », a souligné le chef de l’exécutif américain.

XS
SM
MD
LG