Liens d'accessibilité

Législatives togolaises :  le sort de cinq sièges de Lomé entre les mains de la Cour constitutionnelle


La Commission électorale nationale indépendante (CENI) du Togo indique qu’elle ne peut pas proclamer les résultats officiels des législatives du 14 octobre en ce qui concerne les cinq sièges de la circonscription de Lomé. La CENI, qui fait état « d’une série d’anomalies dans la centralisation des résultats, a saisi la Cour constitutionnelle du dossier, a indiqué son vice-président, James Amaglo Kakou. Réagissant aux revendications de l’Union des forces du changement (UFC) concernant l’ensemble des bulletins nuls, M. Kakou a reconnu qu’il y a eu « une élévation anormale du taux de bulletins nuls. »

Selon les résultats provisoires déjà proclamés, le Rassemblement du Peuple Togolais (RPT), parti au pouvoir, rafle la mise en remportant 49 des 81 sièges de la future législature.

XS
SM
MD
LG