Liens d'accessibilité

Congo Brazzaville : Tata Ntumi demande des garanties de sécurité pour retourner à Brazzaville


Le pasteur Tata Ntumi, leader du Conseil national des républicains (CNR), estime que les conditions ne sont pas réunies pour son retour à Brazzaville. Dans un appel lancé jeudi, le président Denis Sassou Nguesso a invité l’ex-chef rebelle à aller prendre fonction à la tête de la Délégation générale chargée de la promotion des valeurs de paix et la réparation des séquelles de la guerre. Le retour du leader du CNR à Brazzaville le 10 septembre avait été marqué par une intervention des forces de sécurité qui avait fait au moins deux morts selon le gouvernement, au moins une trentaine selon le pasteur Ntumi que nous écoutons:

« Le couac est sur la question sécuritaire », a déclaré le chef du CNR, expliquant qu’il s’était rendu à Brazzaville le 10 septembre dernier à la demande du gouvernement et des institutions internationales comme la Banque mondiale et l’Union européenne. Le pasteur Ntumi a indiqué qu’il souhaite que ses émissaires rencontrent le président Denis Sassou Nguesso au sujet des incidents du 10 septembre. Il a assuré être « dans une logique de paix » et de n’avoir aucune intention de relancer les hostilités dans la région du Pool.

XS
SM
MD
LG