Liens d'accessibilité

Ouverture d’une nouvelle exposition sur l’art d’Afrique Centrale à New York


Le Metropolitan Museum of Art de New York, l’un des plus grands musées du pays, acceuille cette exposition intitulée «Ancêtres éternels: l’art du reliquaire centrafricain». L’exposition non seulement met en lumière l’histoire et les traditions de la région, mais elle explore également la façon dont ces oeuvres ont influencé l’art moderne.

Les pièces proviennent de certains des musées et collections privées les plus prestigieux des États-Unis et d’Europe. Elles datent du 18e et 19e siècles, et reflètent douze traditions artistiques du Cameroun, de la Guinée Équatoriale, du Gabon et de la République Démocratique du Congo. Ces objets comptent parmi les plus anciens objets d’art de la région à avoir survécu. Ils avaient été rassemblés par des missionnaires et des artistes.

Selon Alisa LaGamma, le conservateur du musée Metropolitain de New-York, les sculptures exposées avaient été créées en honneur des ancêtres, pour servir d’intermédiaires avec le divin. L’exposition, qui est organisée thématiquement, tente de faire comprendre l’histoire et la culture des artistes, ajoute Madame LaGamma. Elle fait également valoir qu’un grand nombre des oeuvres exposées ont inspiré les plus grands artistes du 20e siècle - Pablo Picasso, André Derain et Henri Matisse notamment. L’exposition durera jusqu’en mars 2008.

XS
SM
MD
LG