Liens d'accessibilité

L’opposition boude le dialogue proposé par le président Bozize


La principale coalition de l’opposition centrafricaine ne participera pas au dialogue politique inclusive que propose le président François Bozize. L’Union des forces vives de la nation (UFVN) fait état de désaccords en ce qui concerne l’organisation de ces assises. Pour Maître Henri Pouzère, coordonnateur de l’UFVN, le président Bozize « a toujours été contre le dialogue » et seule la pression de l’opposition l’a contraint à en accepter le principe.

« Nous disons que le dialogue que nous avons demandé, qu’il a accepté, maintenant, il faut que ce dialogue-là se fasse dans les conditions que nous voulons, c’est-à-dire les conditions qui permettent que tout se passe autrement que par le passé », a déclaré Maître Pouzère. La direction du dialogue, par exemple, « doit être assurée par quelqu’un qui sera désigné par consensus par les différentes parties », a-t-il expliqué, ajoutant que ce n’est pas le cas actuellement.

XS
SM
MD
LG