Liens d'accessibilité

Les Etats-Unis vont se tenir aux côtés de l'Iraq


Le président George W. Bush a dit que la situation sécuritaire en Irak s’est améliorée, grâce aux 30 mille soldats envoyés en renfort et une stratégie dont l’objectif est de chasser les terroristes et les milices de leurs bastions. Monsieur Bush a cité le cas de la province d’Anbar, autrefois un refuge pour al-Qaida. “J’ai envoyé 4 000 Marines de plus à Anbar dans le cadre de l’envoi de ces renforts. Oeuvrant de concert avec les cheikhs locaux, les forces irakiennes et coalisées ont chassé les terroristes de Ramadi, le chef-lieu de cette province, et d’autres localités. Une ville où flottait le drapeau d’al-Qaida commence aujourd’hui à retourner à la normale.”

Monsieur Bush dit que les succès enregistrés dans la province d’Anbar se reproduisent ailleurs en Irak. Et il y a eu également des progrès dans les efforts contre les terroristes chiites, a ajouté le chef de l’exécutif américain. “Il y a un an, les chiites extrêmistes et les militants appuyés par l’Iran renforcaient leurs positions et faisaient des Sunnites la cible de leurs assassinats. Aujourd’hui, ces groupes sont démantelés, et beaucoup de leurs leaders capturés ou tués.”

Monsieur Bush a affirmé que les progrès accomplis sur le plan sécuritaire en Irak peuvent être préservés avec moins de troupes américaines. 5 700 soldats américains devraient quitter l’Irak d’ici à Noël.

Les Etats-Unis, a dit le président Bush, sont déterminé à se tenir aux côtés de l’Irak pour vaincre les terroristes et les extrêmistes qui menacent son avenir. Un échec aurait des conséquences catastrophiques, a souligné Monsieur Bush. “Des extrêmistes de tous bords deviendraient plus téméraires. Al-Qaida pourrait avoir de nouvelles recrues et établir de nouveaux sanctuaires. L’Iran bénéficierait du chaos et serait encouragé dans ses efforts pour se doter d’armes nucléaires et dominer la région. Les extrêmistes contrôleraient une région clé concernant les réserves énergétiques du monde. L’Irak ferait face à un cauchemar humanitaire. Les mouvements pro-démocratie seraient violemment démantelés.”

“Un Irak libre est d’importance critique pour la sécurité des Etats-Unis,” a dit Monsieur Bush. “Un Irak libre ne permettra pas à al-Qaida d’y avoir un sanctuaire. Un Irak libre pourra contrer les ambitions destructrices de l’Iran. Un Irak libre marginalisera les extrêmistes, donnera libre cours aux talents de sa population et sera une ancre de stabilité dans la région,” a affirmé le président Bush.

XS
SM
MD
LG