Liens d'accessibilité

Burundi : le pouvoir et l’opposition enterrent la hache de guerre


Le président burundais Pierre Nkurunziza et l’opposition ont conclu un accord portant gestion de la chose publique burundaise, l’objet étant de sortir le pays de l’impasse politique dans laquelle il est engagé depuis des mois. Le chef de l’Etat burundais a accepté un partage du pouvoir et une véritable ouverture de la vie politique nationale. Ainsi, les autres formations politiques ont désormais le droit d’organiser des rencontres et manifestations politiques, chose qui n’était jusqu’ici permise qu’au CNDD, le parti du président Nkurunziza.

« Les Burundais doivent comprendre que les partis politiques ne doivent être tous en accord avec le gouvernement, mais ils devraient le soutenir sur certaines questions », a déclaré le chef de l’Etat burundais.

XS
SM
MD
LG