Liens d'accessibilité

Appel des pays des Grands Lacs à des efforts plus intenses de la Monuc dans l’Est de la RDC


Suite à leur réunion de Kampala, les ministres des Affaires étrangères du Rwanda, de l’Ouganda, du Burundi et de la RDC ont appelé la Mission de l’Onu en RDC (Monuc)à intensifier ses efforts dans la lutte contre « les forces négatives » opérant sur le sol congolais. Les quatre pays ont exprimé leurs inquiétudes face à la détérioration de la sécurité dans l’Est de la RDC. On pointe du doigt particulièrement les soldats de l’ex-général Laurent Nkunda et les rebelles Hutus rwandais.

« Ce qu’il ne faut pas oublier quand il s’agit des forces négatives, c’est-à-dire les groupes armés qui se trouvent sur le sol congolais, le mandat de la Monuc est très spécifique dans ce domaine : c’est un rapatriement volontaire qui est prévu », a expliqué Michel Bonnardeaux, porte-parole intérimaire de la Mission onusienne en RDC. Selon M. Bonnardeaux, « la Monuc souhaite faire plus », mais tout dépendra des précisions que fourniront les pays limitrophes au sujet de leurs attentes. Le porte-parole de la Monuc a fait état d’un manque de précision du communiqué final de la réunion de Kampala quant au nouveau rôle attendu de la Monuc.

XS
SM
MD
LG