Liens d'accessibilité

Valse des prix des produits de première nécessité au Cameroun et en Côte d’Ivoire


Les boulangers camerounais ont décidé de revoir à la hausse du prix de la baguette de pain, le faisant passer de 150 FCFA à 200 FCFA. « Le prix du pain, 150 FCFA, qui a été homologué en novembre 1995, ne correspond plus à la réalité des charges qu’ils doivent supporter », a expliqué Alexandre Djimeli du journal Le Messager. Les boulangers estiment qu’ils n’ont fait que réajuster le prix du pain. Le gouvernement camerounais juge « unilatérale et illégale » cette augmentation du prix du pain, cette denrée faisant partie des produits dits « stratégiques, qui sont soumis à la procédure d’homologation préalable », a souligné Alexandre Djimeli.

En Côte d’Ivoire, les prix des denrées de première nécessité ont augmenté de plus de 40%, suscitant la colère des consommateurs. Interrogés par notre correspondant Rach N’Guessan Kouassi, certains déplorent le fait que les salaires n’ont pas du tout changé. D’autres dénoncent les associations de consommateurs qu’ils accusent de complicité avec les détaillants et autres revendeurs.

XS
SM
MD
LG