Liens d'accessibilité

L’alphabétisation au centre d’une conférence internationale à Bamako


La lutte contre l’analphabétisme fait l’objet d’une conférence internationale à Bamako, l’Onu ayant proclamé cette décennie celle de la lutte contre ce problème. 350 délégués venus de toute l’Afrique ainsi qu’une dizaine de premières dames africaines y prennent.

« La conférence de Bamako doit discuter de la situation spéciale de l’Afrique qui (…), en matière d’alphabétisation, est bien deçà des autres régions ; le taux d’alphabétisation est inférieur à 60% et il y a aussi une population analphabète de plus de 140 millions », a expliqué Adama Wane, coordinateur de la conférence de Bamako. 20 des 35 pays ayant le plus fort taux d’analphabétisme se trouvent en Afrique, particulièrement dans la région du Sahel, a-t-il souligné.

« Nous avions apporté des éléments de recherche, des évidences pour montrer que l’alphabétisation peut faire la différence, et que tous nos efforts d’investissement qui ont échoué, tous les problèmes sociaux qui se sont aggravés, toute cette indifférence par rapport à la gouvernance et à la vie politique sont liés au fait que nous n’avons pas un seuil critique, un nombre assez important de personnes alphabétisées », a déclaré Adama Wane.

XS
SM
MD
LG