Liens d'accessibilité

L’aide du groupe de la Banque mondiale à l’Afrique en hausse


Les engagements du groupe de la Banque mondiale aux pays de l’Afrique subsaharienne se sont accrus de 1,8 milliards de dollars pour l’exercice fiscal 2007 pour atteindre 7,5 milliards de dollars. Le groupe s’est notamment engagé à fournir à travers l’Association internationale pour le développement (IDA) 5,8 milliards de dollars sous forme de crédits, de dons et de garanties à l’Afrique subsaharienne, soit un milliard de dollars de plus que l’année précédente. Il est également prévu 1,4 milliards de dollars pour la SFI, la filiale secteur privé de la Banque mondiale, soit le double de l’an dernier.

C’est ce qui ressort d’un communiqué de la Banque mondiale qui accorde une place toute particulière aux projets d’infrastructure. « Il y a actuellement un besoin, en Afrique, considérable dans le domaine des infrastructures ; il s’agit des routes, il s’agit de l’électricité, il s’agit de l’eau, et notre programme, l’année dernière, a été en augmentation de 70% par rapport à l’année précédente dans tous ces domaines », a expliqué a expliqué Michel Wormser, directeur du développement durabale de la région Afrique à la Banque.

XS
SM
MD
LG