Liens d'accessibilité

L’Irak, l’Iran et le Moyen-Orient


Le président George W. Bush dit que les Etats-Unis sont engagés dans « une lutte idéologique importante - la lutte contre les extrémistes islamiques à travers le monde. » Un aspect clé de cette lutte est celui de l’avenir au Moyen-Orient. Cette région, a souligné M. Bush, est menacée par des hommes qui cherchent à exploiter la religion pour s’arroger le pouvoir et la dominance.

« Le radicalisme islamique violent qui les inspire a deux tendances principales. L’une est constituée par l’extrémisme sunnite, représenté par al-Qaida et ses alliés terroristes... L’autre tendance du radicalisme au Moyen-Orient est constituée par l’extrémisme chiite, appuyé et représenté par le régime au pouvoir à Téhéran », a expliqué le chef de l’exécutif américain.

L’Iran est depuis longtemps une source de troubles dans la région, a dit M. Bush. « L’Iran est l’Etat qui parraine le plus le terrorisme dans le monde. Il appuie le Hezbollah qui cherche à miner le gouvernement démocratique du Liban. L’Iran finance également des groupes comme le Hamas et le Jihad islamique palestinien, qui assassinent des innocents, prennent Israël pour cible et déstabilisent les territoires palestiniens », a expliqué le président des Etats-Unis.

M. Bush a ajouté que l’Iran envoie également des armes aux Talibans en Afghanistan et aux extrémistes chiites en Irak, malgré les engagements qu’il a pris d’aider à stabiliser la situation sécuritaire dans ce secteur. « Puis, il y a les efforts de l’Iran pour se doter de la technologie qui lui permettrait d’avoir des armes nucléaires. Ces armes feraient planer l’ombre d’un holocauste nucléaire dans une région déjà connue pour l’instabilité et la violence qui y existent. Et c’est pourquoi les Etats-Unis veulent rallier leurs amis et leurs alliés dans le monde entier pour isoler le régime iranien et lui imposer des sanctions économiques. Nous confronterons ce danger avant qu’il ne soit trop tard », a expliqué le chef de l’exécutif américain.

M. Bush dit que la voie à adopter pour l’avenir dans la région dépend en grande partie sur les résultats de la lutte en Irak. « L’Irak est au cœur du Moyen-Orient. Et les deux tendances dangereuses de l’extrémisme qui se disputent le contrôle du Moyen-Orient ciblent maintenant l’Irak pour tenter d’entraîner la chute de cette jeune démocratie », fait-il remarquer.

Le chef de l’exécutif américain affirme que pour barrer la route aux ambitions d’al-Qaida, de l’Iran et des autres forces d’instabilité et de terreur, au Moyen-Orient, le meilleur moyen est de gagner la lutte en Irak. « Soit les forces de l’extrémisme remportent la victoire, soit les forces de la liberté la remportent », a dit le président Bush. Les derniers mois ont été prometteurs, a-t-il ajouté. « Les Irakiens, si on leur donne une chance, se tournent eux mêmes contre les meurtriers et les extrémistes », a affirmé Monsieur Bush.

XS
SM
MD
LG