Liens d'accessibilité

Le Sénégal recourt aux pluies artificielles


L’opération consiste à introduire dans les nuages des particules dures de sodium pour favoriser les noyaux de condensation, a expliqué Mactar Ndiaye, directeur de la Météorologie au Sénégal. Des vecteurs terrestres et des avions envoyés ces particules dans les nuages. Le Maroc aide le Sénégal dans ce domaine « depuis les études de faisabilité jusqu’à la phase opérationnelle », a indiqué M. Ndiaye, ajoutant que son pays reçoit aussi l’appui des Américains dans ce domaine.

Pour le directeur de la Météorologie du Sénégal, les pluies artificielles ne constituent pas l’unique moyen de lutte contre la sècheresse. C’est « une mesure d’accompagnement dans le cadre de la maîtrise de l’eau qui fait partie des objectifs majeurs du gouvernement du Sénégal. »

XS
SM
MD
LG