Liens d'accessibilité

Sénégal : une  démocratie compromise selon le professeur Diakhate


Le parti démocratique sénégalais (PDS), parti au pouvoir, a remporté 34 des 35 sièges en jeu lors des élections sénatoriales du 19 août. Les 65 autres membres du Sénat seront nommés par le président Abdoulaye Wade. « On peut parler (…) d’un recul net de la pratique de la pratique démocratique au Sénégal », estime Djibi Diakhate, professeur de sociologie à l’université de Dakar.

« Depuis l’avènement de l’alternance et avec la mise ne place de la nouvelle Constitution, ont s’est rendu compte les pouvoirs législatif et judiciaire sont totalement placés sous la tutelle du pouvoir exécutif. » Le professeur Diakhate note, du reste, un manque de démocratie au sein de tous les partis politiques « parce que les leaders de partis monopolisent l’essentiel des activités, monopolisent l’essentiel de l’agenda. »

XS
SM
MD
LG