Liens d'accessibilité

Amnesty dénonce la situation dans les prisons nigérianes


A la suite d’une visite dans une dizaine d’établissements pénitentiaires de quatre Etats nigérians, une mission d’Amnesty International déplore les conditions de vie des détenus au Nigeria. La surpopulation est très importante, explique Edwin van den Belt du siège d’Amnesty à Londres, qui cite, à titre d’illustration, le cas d’une prison où 200 prisonniers étaient enfermés dans un local pour cent personnes, dans des conditions sanitaires et d’hygiène « tout à fait inacceptables. »

Edwin van den Belt attribue la surpopulation des prisons à des « lacunes très importantes dans le système judiciaires. » En moyenne, 60% des détenus sont en attente de leur procès, a-t-il expliqué. Pour l’expert d’Amnesty, cette situation perdure faute de volonté politique. « On espère vraiment, avec la mise en place du nouveau gouvernement depuis quelques mois, qu’il y a une prise de responsabilité », a-t-il dit en relevant avec intérêt le débat que le dossier suscite dans les médias nigérians.

XS
SM
MD
LG