Liens d'accessibilité

CARE change de position vis-à-vis de l’aide alimentaire


L’Ong caritative CARE dit qu’elle n’acceptera plus l’aide alimentaire américaine destinée à être revendue sur les marchés du tiers-monde en vue de financer les projets de développement. Cette forme d’assistance constitue une concurrence déloyale pour les agriculteurs locaux qui tentent d’écouler leur production, estime l’Ong. Celle-ci dit avoir pris, en 2005, la décision de mettre progressivement fin à ce programme d’ici 2009 et de solliciter beaucoup plus d’aide financière. Care dit qu’elle continuera d’accepter l’aide alimentaire dans les cas de famine et d’urgence.

Dès l’instant où l’on accroît l’offre, on satisfait les consommateurs, mais pas les producteurs locaux, a expliqué Nicolas Minot de l’institut international de recherche en politique alimentaire de Washington. L’aide alimentaire américaine provenant des surplus agricoles américains, M. Minot a expliqué que la question donne lieu à des débats houleux au niveau du Congrès. Certains estiment que c’est une forme de subvention aux agriculteurs américains, a-t-il souligné.

XS
SM
MD
LG