Liens d'accessibilité

USA : Un ex-arbitre de la NBA reconnaît avoir parié sur des matchs de basket-ball


Le scandale de l’arbitre de la NBA impliqué dans une affaire de paris sur les matchs de la ligue professionnelle de basket aux Etats-Unis vient de connaître un nouveau développement. Le suspect, Tim Donaghy, a plaidé coupable ce mercredi, au tribunal fédéral de Brooklyn, à New-York de 2 chefs d’accusation, notamment fraude et pari illégal. Il risque un maximum de 250.000 dollars d’amende et 25 ans de prison. Mais le juge l’a laissé en liberté provisoire après versement d’une caution d’un quart de millions de dollars. Tim Donaghy a exercé les fonctions d’arbitre à la NBA pendant 13 ans, jusqu’à sa démission volontaire le 9 juillet.

Le 20 juin, le FBI, la police fédérale américaine, contacte la NBA pour l’ informer au sujet d’un arbitre qui ferait des paris sur les matchs de la ligue professionnelle de basket. Les 2 parties se rencontrent le 21 juin, selon les révélations faites par David Stern, le patron de la NBA. Et la Ligue coopère pleinement à l’enquête. David Stern a indiqué à ce propos qu’il était prêt à révoquer Tim Donaghy dès connaissance du scandale. Mais sur requête du FBI, il ne l’a pas fait pour éviter de nuire à l’enquête en cours.

Parmi les faits reprochés à l’ex-arbitre, qui serait un parieur invétéré. Un: il aurait été contacté par des gens de la mafia et aurait accepté de coopérer avec eux pour faciliter les paris sur les matchs de basket. Tim Donaghy aurait même parié en personne sur des rencontres où il faisait office d’arbitre. Deux: il aurait mis au point un code secret pour fournir des informations confidentielles à ses complices. Des renseignements sur les arbitres et la condition physique des joueurs participant aux matchs, accompagnés de recommandations sur les paris à faire. Si les suggestions se révélaient correctes, il recevait 5.000 dollars.

La police a arrêté 2 complices présumés de Tim Donaghy, qui sont passés aux aveux. James Batista et Thomas Martino sont en détention préventive en attendant leur inculpation pour conspiration. Ils riquent 20 ans de prison.

Le patron de la NBA, David Stern, a dit que « c’est la plus grave controverse à la ligue professionnelle américaine de basket » depuis son accession à la tête de l’organisation. Toutefois, M. Stern estime aussi qu’il s’agit d’un cas isolé d’individu malhonnête, qui ne reflète pas la situation au sein de la NBA. Pour sa part, l’avocat de Tim Donaghy a déclaré lors de l’audience de ce mercredi que son client est plein de remords... et regrette profondément la peine qu’il a causée à sa famille, ses amis et ses ex-collègues à la NBA. Tim Donagy, lui, a dit voir un psychiatre pour soigner son penchant pathologique pour le jeu.

XS
SM
MD
LG