Liens d'accessibilité

La coopération entre le  Pakistan et l’Afghanistan


Plus de 600 délégués afghans et pakistanais, notamment des responsables au gouvernement, des membres du clergé ainsi que des chefs tribaux sont réunis à Kaboul, la capitale de l’Afghanistan, pour une « Jirga », ou conseil de paix. L’objectif est d’encourager une meilleure coopération entre le Pakistan et l’Afghanistan en matière de sécurité, notamment au regard de la lutte contre le terrorisme et le trafic de stupéfiants.

L’extrémisme et les actes de violences constituent une menace pour les deux pays, affirme le président afghan, Hamid Karzai. « Si le problème est du côté afghan, nous devrions chercher les moyens de le résoudre. Si le problème est du côté pakistanais, nous devrions y trouver des solutions », a-t-il dit.

Pour sa part, le Premier ministre du Pakistan, Shaukat Aziz, a dit aux délégués, à cette « Jirga » que le terrorisme, le militantisme, les croyances violentes prêchées par l’extrémisme d’al-Qaida ainsi que la « Talibanisation » sont synonymes de douleur, d’intolérance et d’arriération dans nos sociétés et ce phénomène a porté atteinte à notre grande et noble foi l’Islam, affirme le chef du gouvernement pakistanais. Et il ajoute: le Pakistan et l’Afghanistan doivent résolument combattre ces forces des ténèbres.

« En termes de diplomatie, le processus va de l’avant et c’est ce qui est important. Tant le président afghan, Hamid Karzai et le président pakistanais, Pervez Musharraf, ont intérêt à la réussite de ce processus et tous les deux ont intérêt à voir davantage de coopération entre l’Afghanistan et le Pakistan dans la lutte contre l’extrémisme et la violence », a dit le porte-parole du département d’Etat américain, Sean McCormack.

Le président George W. Bush fait observer que les Etats Unis coopèrent avec le Pakistan, pour faire face à la menace terroriste. « Dans mes discussions avec le président Musharraf, je lui ai rappelé que nous avons un ennemi commun: les extrémistes et radicaux qui souhaiteraient faire du mal à nos sociétés respectives; dans son cas, ils voudraient le tuer et ils ont tenté de le faire... Je lui ai dit clairement que j’attends sa pleine coopération, en matière de partage des informations fournies par les services secrets et je pense que nous avons un bon partage des informations dans ce domaine », a déclaré le chef de l’exécutif américain.

Le président Bush a, par ailleurs, souligné l’importance de la coopération entre le Pakistan et l’Afghanistan. « Le principal problème est de combattre l’extrémisme, de reconnaître que l’histoire nous demande de nous y atteler. En combattant les extrémistes et les radicaux, dit M. Bush, les Etats Unis et leurs alliés aident à promouvoir la paix », a-t-il dit.

XS
SM
MD
LG