Liens d'accessibilité

États-Unis: ouverture d’une enquête dans l’effondrement d’un pont à Minneapolis


Entre 8 et trente personnes sont toujours portées disparues à Minneapolis, dans le Minnesota, suite à l’effondrement, en pleine heure de pointe mercredi soir, d’un pont routier qui franchissait le fleuve Mississippi.

Pour l’instant, on parle d’au moins cinq morts, mais le bilan devrait s’alourdir. Selon les autorités locales, les efforts se poursuivent pour retrouver les victimes dont les véhicules ont plongé dans le Mississipi, ce qui prendra probablement plusieurs jours. Des plongeurs explorent les débris du pont et les carcasses des véhicules submergés à la recherche des disparus, et tentent également de relever les plaques d’immatriculation.

Le pont était en cours de réparation depuis plusieurs semaines quand l’ouvrage s’est désintégré, entraînant une cinquantaine de véhicules dans les eaux du Mississipi. Le pont, qui avait été construit en 1967, avait été inspecté en 2005 et 2006 sans qu’on signale de problème. Mais dans un rapport publié en 2005, le gouvernement fédéral avait classé le pont dans la catégorie des ouvrages «structurellement défectueux», qui devraient probablement être remplacés. En 2001, le département des Transports du Minnesota avait conclu que le pont ne connaîtrait probablement pas de fissuration par fatigue à l’avenir, mais il avait appelé à des inspections fréquentes de son armature.

A Washington, le président George W. Bush a offert ses condoléances, qualifiant l’effondrement du pont de tragédie horrible. Il a confirmé que les autorités fédérales offriraient l’aide nécessaire à la reconstruction du pont aussi rapidement que possible.

Le National Transportation Safety Board, l’organisme indépendant du gouvernement américain qui est responsable des enquêtes sur les accidents, notamment les accidents routiers et ferroviaires, a déployé 19 inspecteurs sur le terrain et a ouvert une enquête.

XS
SM
MD
LG