Liens d'accessibilité

États-Unis: adoption par le Congrès d’une nouvelle loi sur la sécurité


Les démocrates avaient fait de ce projet de loi, qui reprend nombre des recommandations de la commission spéciale d’enquête bipartite sur les attentats du 11 septembre 2001, une priorité depuis qu’ils avaient pris le contrôle du Congrès en janvier.

Cette législation, approuvée par la Chambre des représentants et le Sénat, devrait prochainement être signée par le Président George W. Bush. Elle prévoit notamment le contrôle d’ici à cinq ans de tout le fret arrivant dans les ports et aéroports du pays et alloue également plus de quatre milliards de dollars pour l’amélioration de la sécurité dans les transports routiers et ferroviaires. Elle renforce aussi les mesures de sécurité pour les ressortissants des pays dispensés de visa pour entrer aux Etats-Unis avec la mise en place d'un système électronique d'autorisation de voyage.

Une autre première: le budget alloué aux services nationaux de renseignement sera rendu public, au moins en ce qui concerne 2007 et 2008, même si le président Bush aura le droit de maintenir le budget pour 2009 secret, et ce au nom de la sécurité nationale.

Lors d’une conférence de presse, la présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, a souligné que le projet de loi rend hommage aux victimes des attentats du 11 septembre 2001 à Washington et New York. Madame Pelosi a également critiqué ses adversaires républicains. «Nous avons accompli en 6 mois ce que le Congrès précédent, contrôlé par les Républicains, n’a pas réussi à faire en 6 ans», a-t-elle déclaré.

Si la plupart des républicains ont soutenu le projet de loi, certains ont émis des réserves, tel le député John Mica de Floride. «Quiconque pense que cette loi, ou ses principales clauses, vont renforcer notre sécurité, se trompe», a-t-il estimé.

A noter que la mesure contient des articles sur trois pays: l’Arabie Saoudite, l’Afghanistan et le Pakistan. Selon le président démocrate de la commission des affaires étrangères de la Chambre des représentants, Tom Lantos, le Congrès souhaite la mise au point par l’administration Bush d’une meilleure stratégie pour traiter avec ces pays clés dans la lutte contre le terrorisme international. En ce qui concerne l’Arabie Saoudite, le Congrès attend de son gouvernement qu’il s’attaque non seulement au terrorisme, mais aussi au problème de l’absence de libertés politiques.

Les parlementaires américains soutiennent toujours le déploiement des troupes américaines en Afghanistan. Mais ils veulent aussi que Kaboul fasse davantage pour lutter contre la culture de l’opium.

XS
SM
MD
LG