Liens d'accessibilité

Nigeria : Le président Yar’Adua forme son premier gouvernement


Le chef de l’Etat nigérian a rendu publique la composition de son équipe, à Abuja, jeudi, près de deux mois après avoir succédé au président Olusegun Obasanjo. Au total, le nouveau cabinet est constitué de 39 membres, dont 2 personnalités de la principale formation d’opposition, le All Nigeria People’s Party, qui a accepté d’entrer dans le gouvernement.

Le secrétaire du parti au pouvoir, Ojo Maduekwe est nommé ministre des Affaires étrangères et un responsable de la Banque centrale, Shamsuddeen Usman se voit confier le ministère des Finances. M. Umaru Yar’Adua garde, pour lui-même, le portefeuille de l’énergie. Le nouveau cabinet est « une sorte de gouvernement d’union nationale », estime le professeur Tundonu Amosu, vice-recteur de l’université d’Etat de Lagos.

« Au cours de la campagne, électorale, il y a eu beaucoup de problèmes », a-t-il dit, ajoutant que beaucoup de Nigérians remettent en cause la légitimité de M. Yar’Adua. Le nouveau président reconnaît que tout n’a pas été parfait durant les dernières élections, mais il voudrait mobiliser « les gens qui voudraient œuvrer en faveur d’un Nigeria beaucoup plus crédible », a expliqué le vice-recteur de l’université d’Etat de Lagos.

Lors de sa prestation de serment, le président Yar’Adua avait mis en garde les membres du gouvernement contre la corruption, problème majeur au Nigeria. Le gouvernement nigérian tente en ce moment de combattre les troubles dans le delta du Niger où les attaques et les enlèvements ont entraîné une réduction de la production pétrolière.

XS
SM
MD
LG