Liens d'accessibilité

Les initiatives africaines du président Bush


Les Etats-Unis ont pris des mesures pour lutter contre les maladies, promouvoir les investissements et améliorer l’éducation dans les pays en développement, notamment en Afrique. En 2003, les Etats-Unis ont lancé le Plan d’urgence pour la lutte contre le sida auquel ils ont consacré 15 milliards de dollars. Ce programme a aidé à fournir un traitement à plus d’un million de personnes infectées par le VIH, le virus du sida.

Pour le président George W. Bush, ce programme « est un bon début, mais seulement un début. » C’est pourquoi Monsieur Bush a demandé au Congrès américain de « montrer que l’Amérique demeure attachée à la lutte contre le fléau du VIH/Sida » en renouvelant le Plan d’urgence pour la lutte contre le sida et en allouant à ce programme 30 milliards de dollars. Ces fonds seraient utilisés pour promouvoir les efforts de prévention du sida, les soins et traitements aux personnes infectées pour les cinq prochaines années.

Les Etats-Unis ont également entamé plusieurs autres programmes destinés à aider les pays en développement « à se transformer en sociétés libres et pleines d’espoir », comme l’a dit le président Bush. « La première initiative est un nouveau projet appelé Initiative en faveur du secteur financier en Afrique. Elle fournira aux pays africains l’assistance technique dont ils ont besoin pour renforcer leurs marchés financiers. Cette initiative encouragera également la communauté financière internationale à créer plusieurs marchés boursiers qui mobiliseront jusqu’à un milliard de dollars de nouveaux investissements privés pour l’Afrique. En prenant ces mesures, nous pouvons aider le secteur africain des affaires à lever des capitaux, pour s’étendre et créer de nouveaux emplois sur le continent », a dit le président américain.

Dans le cadre d’une autre de ces initiatives, a ajouté le président Bush, de nouveaux efforts seront déployés en faveur de l’éducation des enfants les plus démunis du monde. « En 2002, mon administration a lancé l’Initiative pour l’Education en Afrique, qui a fourni environ 300 millions de dollars pour améliorer l’accès à l’éducation sur tout le continent. Maintenant, avec l’aide du Congrès, nous allons consacrer 525 millions de dollars sur cinq ans pour aider à fournir une bonne éducation de base à quatre millions d’enfants dans des pays pauvres. Grâce à cette initiative, nous aiderons les jeunes à se doter des capacités nécessaires pour réussir et leur donner la chance de réaliser leurs rêves », a expliqué le chef de l’exécutif.

« Quand nous aidons les sociétés à sortir de la pauvreté, nous créons de nouveaux marchés pour les produits américains et de nouveaux emplois pour nos travailleurs », a dit le président Bush en ajoutant : « quand nous apportons notre aide pour réduire le chaos et alléger les souffrances, nous améliorons la sécurité de l’Amérique, parce que des pays prospères sont moins enclins à engendrer la violence et à exporter le terrorisme. »

XS
SM
MD
LG