Liens d'accessibilité

Le Rwanda et le Burundi misent sur l’Afrique de l’Est


Le Rwanda et le Burundi ont officiellement intégré, lundi, la Communauté d’Afrique de l’Est, la East Africa Community. Les présidents rwandais, Paul Kagame, et burundais, Pierre Nkurunziza, ont signé l’acte d’adhésion de leurs pays respectifs à cette organisation régionale. Ce mois-ci, Rwanda a annoncé son retrait de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC).

Pour le chef de la diplomatie rwandaise, toutes ces décisions sont logiques. Charles Murigande souligne qu’une grande partie des importations et les exportations de son pays passent par l’Afrique de l’Est, une région qui, dit-il, représente presque 80% du commerce extérieur rwandais. « Ce qui vient de se passer (…) est la concrétisation d’une situation naturelle », a-t-il expliqué. Le ministre rwandais des Affaires étrangères a fait remarquer que plus de 2000 km séparent son pays du « centre de gravité » de la CEEAC, dans une région manquant d’infrastructures de communication. « Nous nous sentions un peu à la périphérie de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale malgré le fait que nous soyons membres fondateurs », a-t-il dit.

Charles Murigande assure qu’avec l’adhésion de son pays à la Communauté de l’Afrique de l’Est, un producteur rwandais voit son marché multiplié par 10 pour atteindre 120 millions de personnes. Pour le chef de la diplomatie rwandaise, ce fait va inciter le producteur en question « à produire plus et peut-être à devenir plus riche .»

XS
SM
MD
LG