Liens d'accessibilité

Arusha : Un dossier du TPIR bientôt devant la justice rwandaise


Le Tribunal pénal international pour le Rwanda d’Arusha en Tanzanie a déposé une requête pour envoyer devant la justice rwandaise le dossier d’un de ses suspects. Il s’agit de Fulgence Kayisehema qui est toujours en fuite et qui est accusé de génocide, complicité de génocide et extermination. C’est la première fois que le TPIR va prendre une telle mesure, qui intervient à la suite de l’abolition, au Rwanda, de la peine de mort. A Kigali, on se réjouit de cette initiative, a indiqué le ministre rwandais de la Justice, Tharcisse Karugarama, joint à Kigali par Robert Daguillard du service kirundi-kinyarwanda de la VOA.

A la question de savoir quelles garanties de sécurité Kigali donnerait pour les suspects transférés de la sorte, M. Karugarama a fait remarquer qu’il y a des centaines d’accusés devant les juridictions rwandaises et les tribunaux Gacaca. Un prisonier ne serait pas plus à risque qu’un autre, a-t-il déclaré. En outre, a rappelé le ministre, la loi rwandaise prévoit un procès transparent et équitable pour les gens transférés au Rwanda. Le Rwanda entend respecter cette loi à la lettre, a déclaré le ministre rwandais de la Justice.

XS
SM
MD
LG