Liens d'accessibilité

Heiligendamm : Les leaders du G8 se mettent à l’œuvre


Les leaders du G-8 réunis à Heiligendamm auront, jeudi, leurs premières séances de travail. La chancelière allemande Angela Merkel a dit avoir placé la question du réchauffement climatique en tête de l’ordre du jour. L’Afrique y figure également en bonne place. Selon notre envoyée spéciale Nelly Daynac, la journée sera consacrée au grand thème retenu par les organisateurs, à savoir « La croissance et la responsabilité dans l’économie mondiale.»

Les ONG et les pays africains ont, pour leur part, lancé un appel au respect des engagements des pays du G8 concernant la réduction de la pauvreté, mais aussi l’augmentation des contributions au Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. La journée de vendredi sera consacrée aux interventions des dirigeants africains conviés à ce sommet.

« Aujourd’hui, on en est, malheureusement, à se battre pour obtenir le respect d’engagement pris il y a deux ans, au sommet de Gleneagles, aujourd’hui se pose encore la question de savoir s’ils doivent respecter les annulations de dette promises, l’augmentation d’aide de 50 milliards d’ici 2010 », déplore un responsable de l’ONG Oxfam interviewé par Nelly Daynac à Heiligendamm.

A Sikasso au Mali, se poursuit le contre-sommet du Forum des peuples. Les débats portent sur la dette, le partenariat économique en UE et Afrique, l'endettement des paysans, l'accès à l’eau potable, à l’éducation et à la santé entre autres, a expliqué Mme Barry Aminata Touré, membre de la Coalition des alternatives africaines Dette et développement. Le Forum reproche aux pays du G8 « une hypocrisie dans leur politique parce que tout le temps ils disent qu’ils vont aider les pays pauvres, et la pauvreté est encore là », a-t-elle souligné.

Selon Mme Touré, les participants au Forum des peuples appelle à des actes concrets, à l’élaboration et à la gestion des projets de d[veloppement par les Etats en collaboration avec les communautés locales.

XS
SM
MD
LG