Liens d'accessibilité

RCA : La CPI enquête au sujet des années 2002 et 2003


La Cour pénale internationale a annoncé l’ouverture d’une enquête sur les crimes sexuels et autres exactions survenus dans ce pays entre 2002 et 2003; période durant laquelle des combats avaient opposé d’une part les forces de l’ancien président centrafricain Ange-Félix Patassé, appuyées par celles de Jean-Pierre Bemba, et d’autre part des rebelles dirigés par l’actuel président centrafricain François Bozizé. Béatrice Le Fraper du Hellen, directrice de la coopération internationale au bureau du procureur de la CPI, a expliqué que le processus n’est est qu’a son début, et qu’aucun suspect n’a été identifié pour le moment.

L’Action des chretiens pour l’abolition de torture et de la peine de mort en RCA (ACAT) fait partie des organisations à l’origine des efforts ayant abouti à l’action de la CPI. Me Yacinthe Gbiegba, le président de l’ACAT, déplore que la CPI ait mis tant de temps avant de s’intéresser au dossier centrafricain. Toutefois, « mieux vaut tard que jamais », a-t-il souligné.

Les victimes de exactions de 2002 et 2003 fondent beaucoup d’espoir sur l’action en cours, explique de son côté Me Téophile Momo Kwama, coordonnateur de l’Organisation pour la compassion et le développement des familles en détresse.

XS
SM
MD
LG