Liens d'accessibilité

Mauritanie: Début du procès de 21 salafistes présumés


Le procès de 21 leaders islamistes soupçonnés d’appartenir à la mouvance salafiste djihadiste a commencé lundi, à Nouakchott. Parmi les prévenus figurent sept personnes accusées d’avoir, par leurs actes, exposé la Mauritanie à des représailles étrangères par leurs activités. Les autres, des imams, des prêcheurs, sont soupçonnés d’appartenir au Groupe mauritanien pour la prédication et le djihad, une organisation interdite. Les sept prévenus ayant comparu lundi ont tous rejeté les chefs d’accusations retenus contre eux en 2006.

Tous sont passibles de peines de prison allant de deux à dix ans d’emprisonnement ferme, explique notre correspondent Ahmed Salem Boukhary qui fait remarquer que ce procès se tient dans un contexte moins tendu qu’en 2005, sous le régime du président Maaouya Ould Sid Ahmed Taya.

XS
SM
MD
LG