Liens d'accessibilité

Rwanda : Le TPIR confirme la condamnation à vie de Mika Muhimana


La chambre d’appel du Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR) a confirmé lundi, à Arusha, la condamnation à la prison à la prison à perpétuité de Mika Muhimana, ex-conseiller municipal rwandais. Il était accusé de plusieurs assassinats et de près d’une trentaine de viols sur des femmes Tutsi penddant le génocide de 1994. Il s’agit du plus grand nombre d’accusations de viols jamais portées contre un accusé dans l’histoire du TPIR.

Mika Muhimana attend à présent d’être transféré dans un pays où il purgera sa peine. Le Mali, le Bénin, le Swaziland, l’Italie, la Suède et la France figurent parmi les pays ayant signé des accords de coopération avec le TPIR en vue d’accueillir de tels détenus. Dans un entretien avec Henry Francisque, Bocar Sy, chef du service de presse et d’information du TPIR, explique que le prisonnier avait été condamné en première instance en 2005. La décision de la chambre d’appel est sans recours, a souligné M. Sy, rappelant que le viol est considéré comme un crime contre l’humanité par le TPIR.

XS
SM
MD
LG