Liens d'accessibilité

Guinée : Report des législatives de juin


Les élections législatives guinéennes prévues le mois prochain sont reportées à décembre au plus tôt. D’un commun accord, les partis d’opposition et la mouvance présidentielle ont décidé de ce report. Dans un entretien avec Idriss Fall, Ba Wouri secrétaire de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), explique que les raisons de ce report sont « purement techniques et aussi administratives. »

Durant les mois de crises, les ministères n’avaient pas pu fonctionner, si bien qu’il n’est pas possible d’organiser les législatives en juin, a-t-il souligné. Selon M. Wouri, la plupart des textes fondamentaux, la mise en place de la commission électorale indépendante, l’amendement du code électoral, le statut de l’opposition ont été déjà acceptés par toutes les parties guinéennes et, d’ici le 21 mai, l’Assemblée nationale adoptera ces projets de loi.

Pour le secrétaire de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), La même crise qu’a connue le pays « se prolonge au niveau des forces armées qui refusent d’obéir aux ordres de la hiérarchie (…) le détournement de leurs dus. » Ba Wouri estime que c’est le même processus engagé dans l’ensemble du pays, « à savoir la mise à l’écart des principaux dignitaires du régime de Lansana Conté. »

XS
SM
MD
LG