Liens d'accessibilité

RDC : Le micro-crédit au secours de l’économie


La prolifération des coopératives d’épargne et de crédit ainsi que les établissements de micro-finance dans le Nord-Kivu depuis 2003 a un grand impact sur l’économie de la région. De nouvelles maisons, de nouvelles boutiques et le paiement des frais scolaires des enfants en sont les illustrations les plus visibles. Rien que Goma compte une vingtaine de coopératives d’épargne et une dizaine d’établissements de micro-crédit aujourd’hui, rapporte notre correspondant Jack Kahora.

La première coopérative d’épargne et de crédit, la COPEC-IMARA, a vu le jour il y a 30 ans. « Elle a résisté aux problèmes monétaires, aux pillages, aux guerres tribalo-ethniques et même à l’éruption volcanique du 17 janvier 2002, qui a emporté tout son actif », explique son directeur qui se félicite que son établissement serve de référence aux autres. La Banque centrale du Congo, garante des transactions financières de ces établissements, « gagne en recyclage monétaire » a expliqué Venance Lengwé, un des gérants de cette banque. Selon M. Lengwé, la Banque parvient, grâce à ces établissements, à contrôler la masse monétaire mise en circulation.

XS
SM
MD
LG