Liens d'accessibilité

Crash d’avion au Cameroun : Washington envoie une équipe d’experts


Les recherches pour retrouver les corps des victimes de l’accident de Kenya Airways se poursuivent. 114 personnes se trouvaient à bord du Boeing 737 qui assurait la liaison Douala/Nairobi et il n’y a plus aucun espoir de retrouver des survivants. Par contre, on a retrouvé lundi la première boite noire de l’avion dont on espère qu’elle apportera quelques éléments de réponse aux causes possibles du crash qui s’est produit dans la nuit de vendredi à samedi.

Une équipe d’experts américains va participer à l’enquête. Une délégation est arrivée mardi à Douala, composée notamment de représentants des agences fédérales américaines de l’aviation civile, de la société Boeing et de la firme General Electric, le fabricant des réacteurs.

L’attachée de presse de l’ambassade américaine à Yaoundé, Judith Ravin a expliqué à la VOA que cette assistance s’inscrit dans la logique des mécanismes de réponse immédiate prévus par l’Organisation internationale de l’aviation. En outre, les Etats-Unis sont liés au Cameroun, au Kenya et à sept autres pays par l’Initiative Safe Skies ayant trait à l’amélioration des conditions de sécurité aérienne, a-t-elle précisé. Il y a lieu de rappeler que deux Américains figurent au nombre des victimes ce cette catastrophe.

XS
SM
MD
LG