Liens d'accessibilité

Visite d’Etat de la reine Elizabeth II aux Etats-Unis


La visite d’Etat de la reine Elizabeth II ici aux Etats-Unis s’achève mardi par un dîner à l’ambassade britannique ici à Washington, en l’honneur du président des Etats-Unis de la première dame, Laura Bush.. La souveraine britannique est venue commémorer le 400ème anniversaire de la fondation de Jamestown, le premier établissement permanent de l’Angleterre dans ce qui allait devenir par la suite les Etats-Unis. Jamestown a été fondé en 1607, dans l’estuaire du fleuve James en Virginie. La reine Elizabeth s’y était déjà rendue en 1957, à l’occasion du 350ème anniversaire de l’établissement.

Après son passage à Jamestown le 4 mai, la reine, grand amateur d’équitation, a fait un crochet dans l’état du Kentucky, pour assister le 6 mai au célèbre Derby du Kentucky, la course hippique la plus huppée du pays. Puis, de retour à Washington, elle a été accueillie en grande pompe à la Maison Blanche le lendemain par le président George W. Bush.

Dans son discours de bienvenue, le chef de l’exécutif américain a mis l’accent sur les idéaux communs des Etats-Unis et du royaume uni de Grande Bretagne. « Nous reconnaissons que les sociétés les plus solides respectent les droits et la dignité de l’individu. Nous apprécions et acceptons les fardeaux d’un leadership global et nous avons construit nos relations privilégiées sur les fondations les plus sures, à savoir notre amour profond et durable de la liberté », a affirmé le président Bush.

Dans sa réponse, la reine Elizabeth a souligné l’importance symbolique de son premier voyage aux Etats-Unis depuis 1991. « Cette visite d’état nous offre la brève opportunité de prendre du recul par rapport à nos préoccupations actuelles... La brève opportunité de réfléchir sur l’essence même de nos relations. Elle nous donne la chance de comprendre à quel point l’histoire de nos 2 pays est inextricablement liée », a déclaré la souveraine britannique.

Le clou du séjour d’Elizabeth II aux Etats-Unis a été le grand dîner de gala dans la soirée à la Maison Blanche en l’honneur de l’illustre visiteuse. Le gratin de la société américaine y a participé, et même des invités spéciaux, comme le vainqueur du Derby du Kentucky, le jockey Calvin Borel. Dans ce gala de très haut standing, le chef de l’exécutif George W. Bush a porté la queue de pie, une première dans sa présidence due aux efforts conjugués de la secrétaire d’état Condoleezza Rice et surtout de la première Dame des Etats-Unis Laura Bush.

Madame Bush reconnaît qu’il ne lui a pas été facile de convaincre son mari d’organiser pareil gala à la Maison Blanche. Le séjour d’Elizabeth 2 aux Etats-Unis s’achève ce mardi 8 mai. Au programme du dernier jour de la visite: le dépôt à Washington d’une gerbe au monument national dédié aux 2 guerres mondiales et un dîner de gala à l’ambassade britannique en l’honneur du président Bush et de son épouse avant le retour de la souveraine et du prince consort Philippe en Grande-Bretagne.

XS
SM
MD
LG