Liens d'accessibilité

Mali: Le président Amadou Toumani Touré en tête selon les  résultats partiels


Des membres du Rassemblement du Mali, parti d’opposition, disent avoir été dispersés et battus par la police mercredi, à Bamako où ils manifestaient contre les résultats partiels de l’élection présidentielle de dimanche. Un porte-parole de la police a démenti ces allégations.

D’après les résultats partiels, le président sortant Amadou Toumani Touré arrive en tête avec plus de 70% des voix 10% des suffrages décomptés. Les partisans du candidat Amadou Toumani ont tenu une conférence de presse mardi pour « informer le public de la victoire de leur candidat dès le premier tour », rapporte notre correspondante Aghate Diama. Selon Me Mountaga Tall, membre de la coalition soutenant M. Touré, le présisdent sortant « gagne partout, y compris dans les fiefs présumés d’autres candidats. »

L’opposition a, de son côté, dénoncer le déroulement du scrutin. Elle veut déposer un recours en annulation devant la cour constitutionnelle. Ibrahim Boubakar Keita, candidat du Rassemblement pour le Mali (RPM) et président du Front pour la démocratie et la République (FDR) affirme qu’un des candidats a été surpris de n’avoir recueilli aucune voix dans un bureau de vote ou pourtant des membres de sa famille avaient voté pour lui. Toutefois, le candidat du Parti populaire pour le progrès (PPT), le professeur Madiassa Madiraga, lui, affirme que « tout s’est bien passé. »

XS
SM
MD
LG