Liens d'accessibilité

Présidentielle malienne: Crédible selon les observateurs, truquée selon l'opposition


Le chef de la mission des observateurs de la CEDEAO, Kofi Sama a qualifié le scrutin présidentiel du 29 avril au Mali de «libre, juste et crédible », en dépit de quelques insuffisances notées ici et là. La publication des résultats des 52 communes de Bamako, accordant un net avantage au candidat Amadou Toumani Touré a pourtant donné lieu à une passe d’armes entre protagonistes.

C’est ainsi qu’au micro d’Idriss Fall, le candidat Tiébilé Dramé du Parti pour la renaissance nationale (PARENA) a déclaré que le territoire national a été inondé, avant le jour des votes, de bulletins pré-cochés en faveur du candidat ATT. Il a étalement fait état d’une utilisation abusive de procurations délivrées par des préfets, des consuls généraux, des consuls honoraires et même des gouverneurs n’ayant pas qualité pour en délivrer.

Le candidat du Parti de la Renaissance nationale (PARENA), a ajouté que des hauts cadres de l’Etat, des directeurs de services centraux et de services financiers « ont été sommés » de se rendre dans leurs communes d’origine pour orienter les votes en faveur d’ATT. Réponse du conseiller en communication du chef de l’Etat malien, Seydou Sissouma : « nous attendons d’en avoir les preuves. Jusqu’ici nous n’avons entendu que des accusations qui ne sont fondées sur aucun fait précis. »

XS
SM
MD
LG