Liens d'accessibilité

Irak : Après la Chambre, le Sénat vote un projet de loi sur le financement de la guerre


Emboîtant le pas à la Chambre des représentants, le Sénat américain a voté, jeudi, un projet de loi pour le financement des opérations militaires en Irak et en Afghanistan. Celui-ci prévoit un retrait des forces américaines de l’Irak d’ici le début de l’an prochain.

Le projet du Sénat prévoit le retrait des forces américaines à partir d’octobre ou avant, si le président Bush détermine que les Irakiens n’ont pas satisfait certains critères, comme le désarmement des milices ou la mise en place d’un gouvernement d’union nationale. Ce projet de loi prévoit d’achever le retrait des unités combattantes des forces américaines d’ici le premier avril 2008. Nombre de sénateurs démocrates ont réitéré leurs critiques à l’égard du président Bush dans ce débat. « Le président a échoué dans sa mission qui était d’apporter la paix et la stabilité au peuple i rakien », estime Robert Byrd, sénateur de Virginie occidentale. Trent Lott, sénateur républicain du Mississipi, soutient de son côté que fixer un calendrier pour le retrait des forces américaines serait une erreur. « Cela équivaudrait à dire à nos ennemis: ‘‘Attendez seulement quelques mois, et le pays sera à vous’’ », a-t-il déclaré.

Si comme prévu, le président Bush oppose son veto à ce projet de loi, le Congrès sera contraint de revoir sa copie, car la Chambre et le sénat n’ont pas la majorité des deux tiers nécessaires pour passer outre à un veto présidentiel. Ce sera la première fois que le président Bush utilisera son veto, a souligné André deNesnera, grand reporter de la VOA, dans un entretien avec Idriss Fall.

XS
SM
MD
LG