Liens d'accessibilité

RDC : Global Witness se penche sur les ressources naturelles


L’organisation Global Witness vient de publier un rapport sur la gestion des ressources naturelles en RDC. Cette ONG a fait un certain nombre de recommandations au gouvernement du Premier ministre Antoine Gizenga. En ce qui concerne le domaine minier, Global Witness appelle à une révision des contrats miniers, à l’annulation pure et simple de ceux signés « de façon irrégulière ou illégale », a expliqué Carina Tersakian, l’auteur du rapport, dans un entretien avec Ferdinand Ferella.

En ce qui concerne le secteur forestier, Global Witness appelle au maintien du moratoire de 2002 sur de nouvelles concessions. Une délégation de Global Witness a rencontré, la semaine dernière, les ministres congolais des Mines et de l’Environnement. Ceux-ci se sont engagés à mettre en mettre en œuvre certaines des réformes, a indiqué Mme Carina Tersakian.

« Nous pensons que c’est vraiment le bon moment pour faire changer les choses d’une manière positive avec l’installation d’un nouveau gouvernement, mais il faudra une ferme volonté politique pour mettre tout cela en œuvre », a-t-elle expliqué. Le rapport de Global Witness appelle les autorités de la RDC à confronter certains « la corruption et l’impunité qui ont régné dans ce secteur des ressources naturelles », a ajouté Mme Tersakian.

XS
SM
MD
LG