Liens d'accessibilité

Cameroun : La Constitution au centre d’un intense débat


Au Cameroun, le débat au sujet d’une éventuelle modification de la Constitution de 1996 s’amplifie de jour en jour. Tout est parti d’une proposition de loi élaborée par quelques membres du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC), le parti au pouvoir, rapporte notre correspondant Jean-Claude Mbédé. « C’est un débat qui était tout à fait prévisible et c’est un débat qui va d’ailleurs rebondir même si, cette fois-ci, on n’a pas assisté à un approfondissement du débat, compte tenu du fait que la mouture de proposition qui circulait dans les coulisses n’est pas arrivée à l’Assemblée nationale », a expliqué Mathias Eric Owona Nguini, professeur de sciences politiques à l’université de Yaoundé II.

En 2011, le président Paul Biya, qui sera alors âgé de 77 ans, devra, selon la Constitution camerounaise, quitter le pouvoir. Pour le moment, le chef de l’Etat camerounais observe un mutisme vis-à-vis de la discussion nationale sur une modification de la Constitution qui devrait logiquement lui profiter. Pour notre correspondant Jean-Claude Mbédé, Le débat en cours pourrait jouer un rôle-clé dans les élections législatives et municipales prévues dans deux mois au Cameroun.

XS
SM
MD
LG