Liens d'accessibilité

Rwanda: Un comité pour examiner les circonstances de la mort de l’ancien président Habyarimana


Le gouvernement rwandais a décidé de créer un comité d’experts pour enquêter au sujet du crash, le 6 avril 1994, du Falcon 50 transportant les anciens présidents du Rwanda, Juvenal Habyarimana, et du Burundi, Cyprien Ntaryamira, ainsi qu’une dizaine d’autres personnes, dont des membres d’équipage français. Pour beaucoup d’observateurs, ce crash a déclenché le génocide rwandais de 1994. Les membres du comité seront nommés « très prochainement », a indiqué le ministre rwandais de la Justice, Tharcice Karugarama, dans un entretien avec Ferdinand Ferella.

Selon M. Karugarama, le Rwanda n’a pas attendu 13 ans avant de lancer cette enquête, mais avait contacté divers organes pour le faire, en vain. Par ailleurs, ajouté le ministre rwandais, il y avait d’autres priorités « assez importantes » dans la mesure où plus d’un million de gens tués ou blessés dans le génocide rwandais. On pourrait aussi se demander pourquoi l’ONU et les autres organes présents au Rwanda à l’époque n’ont pas mené d’enquête, a fait remarquer le ministre rwandais. Tharcice Karugarama a qualifié de spéculations tout rapprochement entre l’initiative rwandaise et l’enquête d’un juge français qui a mis en cause plusieurs hautes personnalités rwandaises.

XS
SM
MD
LG